#. T h e . L e g e n d . O f . C a t s .


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Divine Comédie ♪

Aller en bas 
AuteurMessage
Divine Comédie
A d m i n •• I'm a Mad Scientist ♪

avatar

▬ M e s s a g e s : 4
▬ I n s c r i p t i o n : 01/02/2010

MessageSujet: Divine Comédie ♪   Lun 1 Fév - 23:52


○◄.Divine.Comédie.►○

    . F I R S T . Card Identity .

    Nom : Divine Comédie
    Sexe : Masculin mes minous
    Âge : 37 lunes
    Clan : Tonnerre ! >w<
    Rang : Guerrier

    . T W O . She or He .

    Description Mental : Ah ! La bonne blague ! Vous voulez savoir comment je suis ? Où plutôt si je suis un gros c*n ou un chat tout sympathique ? Eh bien, puisque tu insistes tant, je vais devoir te faire la causette… Bon, pour commencer, je suis un boute-en-train. J’adore amuser la galerie, faire le pitre, au comptoir des mauvais coups, sonnez Divine Comédie ! Toujours enjoué –attention, ne vous méprenez pas, je n’ai pas dit joyeux, mais Enjoué- enthousiaste, toujours partant pour n’importe quoi ! Patrouille, chasse, bataille… Eh bien, du moment que ça bouge, ça me plaît. Pour parler franchement de mon tempérament -attention, je suis modeste- mon sens de l’humour est bien porté ! De l’humour vache à l’humour noir… Eh bien, vous êtes servis. Maître dans l’art de la dérision et de l’auto-dérision, ne le prenez pas mal si je vous balance des horreurs à la figures, genre moqueries ou autre. Je ne suis pas méchant, non –enfin…- j’aime juste dire la vérité quand je peux la dire. En gros, pas de fausse amicalité, pas de fausse sympathie, si je t’aime pas, eh bien je te le dirai, c’est bien clair ? Non, je ne suis pas facile comme gars, je suis un peu trop excentrique voire égocentrique, qui rit de tout, de la vie comme de la guerre ! Une chose importante, malgré les apparences, je n’aime pas trop être accompagné, à part ceux de la bande. Bon, vous avez retenu l’essentiel ? Drôle et Insolent, effronté et moqueur !

    Témoignages de deux amis :
    •• Symphonie Silencieuse : Ah, ce bon vieux (-vieux ? Tu vas voir toi ! ><) Divine Comédie… Il est vrai qu’il aime amuser la galerie, et ne rate jamais, pour sûr. Toujours à faire des bêtises dans le dos d’Etoile de Tortue. Quel énergique celui-là ! Il faut être endurant pour passer une journée avec lui ! Enfin, il n’est pas tout le temps joyeux et excentrique, il lui arrive parfois de se poser dans un coin et de ne plus se montrer pendant des heures…
    •• Murmure de Phosphore : Divine Comédie… Que dire de plus ? Enfin si, il y en a tellement à dire sur lui ! Mais ne nous étalons pas trop tout de même. Ce qui est important à dire et que tu n’as pas dit, c’est que lorsqu’il s’isole de la sorte, il paraît… tellement triste. Jamais il ne se montre comme ça, et moi-même, je ne l’ai vu dans cet état qu’en l’espionnant. Il aime aller se réfugier dans les endroits inaccessibles, des pics de montagnes ou cimes des arbres. Au moins, personne ne le dérange. Je crois bien que c’est le membre du clan le plus mystérieux. Nous ne connaissons absolument rien de son passé car il n’est pas né dans le clan.

    Description Physique : Parlons de moi, parlons de moi. Eh bien oui, c’est le rare sujet qui m’est dédié, alors je ne vais pas me gêner. Hein ? Quoi ? Mais attends, non, laisse moi parl…

    •• Symphonie Silencieuse : Bon, je prends le relais. Alors, Divine Comédie… Aucune chatte ne peut passer sans voir sa beauté. C’est un chat magnifique. En plus d’être drôle et rieur, dame Nature lui a donné un physique plus qu’attirant. Le mot le qualifiant, est… Charmant. Séduisant, même. Beaucoup de chattes du clan sont tombées sous son charme naturel. Terriblement ravissant, mais ce n’est pas tout. Il est incroyablement musclé. D’allure fine et élégante, une démarche souple et légère, sous cette apparence divine, ce félin est taillé pour le combat. Peu de chats l’on vraiment vu combattre, car même sur un champ de bataille il ne cesse de s’amuser… Qui sait ce qu’il vaut vraiment sur un champ de bataille ?
    •• Murmure de Phosphore : Eh bien, je vais vous le dire moi. Déjà, parlons de sa fourrure. Divine Comédie possède une fourrure d’or sombre qui au soleil, prend des couleurs de flamme. Oui, c’est exactement le mot : ses poils mi-longs ressemblent à des flammes d’or pourprées au soleil et au vent. Ses yeux sont d’autant plus beaux, il sont d’un vert mélangé d’or et de rubis. En gros, plusieurs couleurs s’y fondent, un vert –non pas émeraude- mais qui tire vers le doré, le tout légèrement empourpré. Bon assez parlé de son physique à proprement parlé. Ce félin est incroyablement agile. Il arrive à se hisser à des sommets inimaginable pour le commun des mortels. Rien ne semble l’arrêter dans ses ascensions à la solitude. Rapide et vif, c’est un excellent combattant. Si je devais lui trouver une faiblesse, c’est la force brute. C’est un chat tout en souplesse, et par conséquent, facile à briser. Les poids lourds sont ses cauchemars !

    Descendance : Pleurez mes amis, pleurez ! Je n’ai ni parents, ni frère, ni sœurs ! Quel destin tragique ! /SBAF/ Bon, j’ai eu un mentor, et il est mort –oh ça rime- il s’appelait Socrate, c’était un solitaire, qui d’après ce qu’il m’avait dit, devait son nom à un bipède.

    Histoire :

    « Je vais te crever, fumier ! »
    Chaton. Sang. Corps. Seul. Solitude. Abandon.

    Un grand mâle gris se tient devant un petit chat doré. Sa robe est empourprée par le sang des corps étalés sur le sol. Froidement tués et déchirés, les amas de chairs jonchent le sol foulé par les deux seules âmes qui vivent encore. Seuls au milieu de la nature abondante. Seuls dans cette forêt dense. Seuls, absolument seuls. Le petit chat pleure, il donnent de nombreux coups au grand chat gris balafré. Avec ses fines petites griffes noires, il essaye de le tuer, inévitablement. Mais il trébuche sur un corps et tombe le museau contre terre. Contre le sang et contre le flanc d’un de ses semblables. Il hurle, le petit. Le grand chat aux poils ternes se rapproche de lui, et le prend par la peau du cou. Il se débat, le grand mâle le mord, il cesse de bouger. Il n’est pas mort, mais un filet de sang coule de sa nuque. Superficielle est la blessure. Mais le petite est fatigué, il s’endort.

    Deux yeux s’ouvrent dans la nuit. La lune s’y reflète, ainsi que les étoiles. Le grand mâle gris est à ses côtés, le chaton est sur un lit de mousse. Soigné, il se relève difficilement. Il se dirige vers le mâle gris, il essaie de le tuer. Mais rien à faire, il ne meurt pas. Pourquoi son corps ne tombe pas à terre comme ceux de ses parents ? Pourquoi son âme ne quitte-t-elle pas son corps comme celles de ses frères et sœurs ? Pourquoi sa chair ne trempe pas le sol comme celles de ses amis ? Après tout, c’est lui qui les a abattus. Il doit payer… il doit le payer, de sa vie. Et même sa vie seule ne suffirait pas à essuyer tant de sang. Mais il est là, il se tient devant lui et subit les attaques du petit. Puis, une de ses grandes pattes se lève, puis le chaton reçoit un énorme coup sur le flanc. Il vole et vient s’écraser contre un arbre. Il tombe au sol, haletant et pleurant. Le grand chat gris se rapproche de lui et lui assène un violent coup de patte. Il dit quelque chose, puis lui griffe une oreille. Entaille, du sang. Le petit hurle, il a mal. Souffrance et injustice.

    Le matin est déjà levé. Le grand chat gris part et laisse le chaton sur sa paillasse. Mais le petit ne veut pas, et marche difficilement derrière le félin. Il ne se retourne pas, le grand. Il continue d’avancer, il ne prête pas attention au petit corps malade qui le suit. Des journées passent, il ne s’arrête toujours pas. Le petit chat est mourant, il ne ressemble plus à rien, ou du moins, plus à un chat. Il tombe, de fatigue, est-il mort ? Non. Il est tombé, c’est tout. Mais il ne se relève pas. C’est là que le grand félin se retourne. Il n’entendait plus le petit bruit de plainte du chat derrière lui. Mais il s’est retourné, et revient vers le petit corps tout frêle. Il plonge sa patte dans sa chair menue, maigre, famélique. Il va mourir le chaton. Mais le grand félin le prend par la peau du cou, et l’emmène avec lui. Le tueur à emmené sa proie.

    Violence. Les besoins de quelques mâles sont assouvis, grâce à ce petit corps qui ne peut se défendre. Abusé, oui, il est abusé par d’autres chats, amis du grand gris. Socrate. Il s’appelle Socrate. Les autres, le petit chat ne le sait pas. Mais ce qu’il sait, c’est que cela fait déjà quatre lunes qu’il est en sa compagnie, et qu’il est abusé. Il n’est pas parti. Où pouvait-il aller ? Le grand gris a tué tous ceux qu’il connaissait auparavant. La seule personne qu’il connaît, c’est lui, son ennemi. Ce chat qui a détruit sa vie. Il lui a tout volé, ses parents, sa famille, ses amis, sa virginité, son innocence et sa pureté. Petit chat, petit monstre. Élevé en souffrance par un meurtrier. Battu et malmené à longueur de journée par un assassin. Et pourtant, il ne peut pas partir. Non, il ne peut pas, c’est tout ce qu’il lui reste. Son seul objectif. Le seul de toute sa vie. Le tuer.

    Socrate sait bien qu’il forme son assassin. Il sait bien qu’il entraîne le plus durement possible le chat qui va mettre fin à ses jours. Il le sait. Mais il l’entraîne, comme son propre fils, sans amour ni cœur. Sans pitié ni miséricorde. Sans Bonheur et sans douceur. Le petit chat ne vit plus, il rit.

    Le sourire sur sont visage ne s’efface plus. Il a apprit à rire et à sourire du malheur. Il rit de la souffrance, il ne la sent plus, il l’a trop sentie. Il rit des chats qui abusent de lui., il a déjà trop subi. Il rit de son grand mâle gris qui le bat, il connaît si bien la douleur. Il rit, simplement.

    « Divine Comédie, n’est-ce pas ? »
    Lunes et lunes, lunes et lunes. Dix, vingt, vingt-cinq lunes. Il est grand, beau, fort et il rit. Il souffre, il est abusé, mais il rit. Il subi la douleur endurée et il rit. C’est le moment. C’est maintenant ou jamais. Il va rire, ce soir.

    Du sang. Beaucoup de sang. Des corps sur le sol. Des corps qui mouillent la terre de leur sang. Déchirés, massacrés. Un chat se tient au centre, il est doré, pourpré, enflammé. Un autre chat s’appuie contre un arbre. Il est mourant. Gris était sa robe, écarlate elle est devenue. Le beau chat doré s’approche du vieux chat. Il lui sourit. Puis il rit. Malsain, ce rire. Il lève ses griffes et les abaissent violemment. Le mâle gris sourit.

    « C’est bien mon fils… Je suis fier de toi. »
    Les derniers mots de Socrate. Le beau chat d’or et de sang tombe à ses côtés, il pleure.

    ---------------------------------------------------------
    Le tonnerre. Oui, Divine Comédie à toujours aimé la foudre. Il a rejoint par la suite le clan du Tonnerre en tant que guerrier. Jamais il n’a parlé de son passé à qui que ce soit, alors chers lecteurs, vous êtes les seuls à le savoir ! Gardez bien le secret ! ♥️

    . F I R D . Finaly Round .

    Puf : Tsu’ The Return
    Où as-tu connu le forum ? Hum… Disons que je suis une des créatrice du fow ? ♪
    Comment le trouves-tu ? Haaaaaaaaaaaan ! A votre avis bande de bananes ! ▼○▼
    Codes du Règlement :Eh bien je ne le donnerai pas, car me me valide le règlement ! Na ! Je suis une rebelle moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Méandre Nuageux
» A P P R E N T I Par ici les lèves tôt !



Bélier Rat
▬ M e s s a g e s : 63
▬ I n s c r i p t i o n : 30/01/2010
▬ A g e : 22

•• C h a r a c t e r
•• RelationShip:
•• M ou F ?: F

MessageSujet: Re: Divine Comédie ♪   Mar 2 Fév - 0:01

      Astral ? :0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Divine Comédie
A d m i n •• I'm a Mad Scientist ♪

avatar

▬ M e s s a g e s : 4
▬ I n s c r i p t i o n : 01/02/2010

MessageSujet: Re: Divine Comédie ♪   Mar 2 Fév - 10:55

Gagné ! ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Divine Comédie ♪   Mar 2 Fév - 18:12

XD Très belle fiche cousine ! *O*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Divine Comédie ♪   Mar 2 Fév - 22:21

Comme toujours ! 8D /SBAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAF/

Merchiii cousine >w<
Bon, je m'autovalide XDDDD
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Divine Comédie ♪   

Revenir en haut Aller en bas
 
Divine Comédie ♪
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Effondrement de l'école ''Grace Divine''Canapé Vert
» [Débat] Une comédie musicale ?
» [UPTOBOX] Des pissenlits par la racine [DVDRiP]Comédie
» Les répliques cultes des comédies françaises...
» Sérénade au Texas [DVDRiP]Comédie musicale, Western

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#. T h e . L e g e n d . O f . C a t s .  :: ❯❯. Administration :: « Présentations. » :: ▬ Présentations Validées.-
Sauter vers: